Les tubes fluorescents (néons), les lampes basse consommation (fluo-compactes), les lampes à LED et halogènes se recyclent à plus de 90% !

A titre d’exemple, les LED sont composées à 88 % de verre, 5 % de métaux et 7 % de matières diverses comme des poudres fluorescentes.

Les traiter dans les filières spécifiques, elles permettent de préserver l’environnement et la santé, car ces lampes contiennent notamment du mercure ou du métal liquide, qui pourraient se trouver dans la nature si une grande quantité de lampes étaient jetées…