Les biodéchets servent d’énergie renouvelables

Les déchets organiques ou biodéchets proviennent de ressources naturelles animales ou végétales. Couramment, il s’agit des déchets de cuisine (épluchures de légumes et autres restes alimentaires), des déchets verts (tailles de haie, tonte de gazon, feuilles mortes …) et de déchets en cellulose (essuie-tout, mouchoir en papier).

Ils sont valorisés pour servir d’énergie d’origine renouvelable (à travers le processus de méthanisation) ou par exemple, produire du compost. A l’inverse, les brûler ou les enterrer conduisent à une pollution de l’air ou du sol.